« Qu’est-ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ? »

L’Évangile du dimanche médité
par les communautés contemplatives de l’Aveyron
jeudi 21 mars 2019

Méditation sur l’Evangile du 3e dimanche de Carême proposée par les Sœurs Clarisses de Mur-de-Barrez

« Qu’est - ce qu’on a (encore) fait au bon Dieu ?  » ce n’est pas seulement le titre d’un film, c’est aussi ce qui peut nous venir à l’esprit lorsqu’une catastrophe, naturelle ou non, survient.

Or à la question : « Ces victimes étaient-elles coupables plus que d’autres ? Le drame qui leur tombe dessus est-il la punition d’une faute quelconque ? » Jésus répond très clairement : « Pas du tout ! » En effet, notre Seigneur est « tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour  » (cf le psaume de ce dimanche). Il voit notre misère, il entend nos cris (cf la première lecture), et même il pleure avec nous (Jn 11). Il ne veut le malheur de personne, il ne veut pas la mort du pécheur, mais qu’il se convertisse, qu’il vive et soit sauvé (cf Ez 18,23). Et cependant, il n’est pas venu pour supprimer toute souffrance d’un coup de baguette magique. Par son incarnation il s’est penché jusqu’à nous, pour se faire tout proche. Son seul désir c’est de nous aimer, d’être avec nous. Voilà pourquoi il nous appelle aujourd’hui à la conversion ! Parce que nous ne sommes pas toujours ajustés à cet amour fou. Il nous faut souvent faire demi-tour, changer de direction, de mentalité, pour nous mettre dans son sens, pour aimer comme lui nous aime. Pas pour que nous soyons parfait, mais pour que nous ayons la vie, et aussi pour lui plaire, pour rendre Dieu heureux ! Cela semble impossible, trop dur, on y arrivera jamais ? C’est bien possible, mais pas de panique, ni surtout de découragement : notre Dieu est un excellent jardinier, il est patient, infiniment patient, « presque déraisonnablement patient  » nous dit Dom André Louf, et il nous donne le temps pour nous convertir, pour changer, pour progresser, particulièrement pendant ce temps de Carême. Ne laissons pas passer l’occasion !


Commentaires

Quelques repères

Dimanche des familles


Intentions de prière du pape François pour septembre 2022

Pour l’abolition de la peine de mort :

« Prions pour que la peine de mort, qui porte atteinte à l’inviolabilité et à la dignité de la personne, soit abolie dans la législation de tous les pays du monde. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Maison paroissiale Saint-Jean XXIII
15, rue du Prêche,
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse-millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré à la maison paroissiale :
  • lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h
  • lundi, jeudi de 14h à 16h et le mardi de 16h à 18h.

Horaire des messes : Eté

A partir du 1er mai
Samedi
Notre-Dame 18 h
Creissels 18 h, le 4° samedi du mois alternativement
St Georges
Dimanche
Clarisses 9 h
Sacré-Cœur 10h30
En semaine :
St Martin
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi :
18 h
Clarisses
lundi Mercredi
Jeudi Vendredi :
8 h 30
Mardi : 18 h
Horaires des permanences
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur