Message de Mgr François Fonlupt

Avent 2020
mercredi 2 décembre 2020

Au cœur des incertitudes, entrer dans l’Attente.

Nous traversons ensemble une période difficile et longue, qui impacte chacun de manières différentes. Tous, autour de nous, nous voyons des personnes éprouvées, directement par la maladie, ou indirectement par ses conséquences humaines, relationnelles, économiques, sociales. Nous-mêmes comme bien d’autres, sommes atteints profondément. Ce n’est que peu à peu que nous en percevrons toutes les incidences.

Déjà nous savons les graves questions au plan économique, pour les commerçants, restaurateurs, les lieux de culture, de sport, les lieux de culte. Nous savons toutes les inquiétudes sur l’avenir, l’emploi, la viabilité de beaucoup d’entreprises... Nous pensons particulièrement aux jeunes pour qui il est difficile de se projeter comme de vivre pleinement la liberté et la spontanéité propre à leur âge. Nous pensons également aux personnes âgées, avec qui le lien est fragilisé et pour qui l’isolement réel ou ressenti est lourd.

Tous nous savons les limites imposées à nos activités, et nous souffrons de temps pascal ne pas avoir de visibilité. Nous manquons de ne pouvoir rencontrer les autres. Comment ainsi bâtir des projets et nourrir des liens ?

Croyants, nous souffrons de ce manque de relations, de partages autour de la Parole, de rassemblement pour l’eucharistie. Malgré quelques espoirs d’ajustement les assemblées dominicales restent limitées à 30 personnes ce qui semble bien peu adapté à nos célébrations et aux églises qui nous accueillent. L’eucharistie qui nous rassemble habituellement nous manque.

Devant cette situation, nous ne réagissons pas tous de la même manière. Au sein même des croyants, des risques de clivages ou de scission se manifestent. Les tensions que nous percevons dans la société, sont aussi présentes dans nos communautés. Il est plus difficile d’être en communion et d’avoir un dialogue apaisé.

Tant du côté de notre vie sociale que celui de notre vie ecclésiale notemps pascal us vivons quelque chose de douloureux.

Sans prendre notre parti de cette situation et sans renoncer aux droits et à la liberté de culte, il demeure important de vivre cette situation comme la part qui nous revient de l’effort demandé à tous. Je souhaite que nous sachions rester dignes et paisibles face à ce qui nous est exigé, même si nous ne le comprenons pas. J’ajoute qu’il dépend de chacune et de chacun d’entre nous de « garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. » Eph 4,3

La liturgie du carême et du temps pascal nous a accompagnés tout au long du premier confinement. Nous entrons maintenant dans le temps de l’Avent... Ces jourstemps pascal vont peu à peu nous orienter vers Noël nous invitant à préparer et à laisser se creuser en nous l’espace pour accueillir de manière renouvelée Celui qui vient.

En un enfant, Dieu vient parmi nous, Dieu prend chair humaine, devient l’un de nous. Il se lie de manière définitive à notre humanité. C’est là le cœur de notre foi. Il nous dit sa proximité, son souci de l’homme, son engagement sans réserve pour qu’il vive... en abondance.

Comment l’accueillir sans entrer dans le mouvement qui est le sien ? Sans, nous aussi, nous tourner vers nos frères et nous laisser rejoindre par leurs attentes, leurs cris, leurs besoins, comme leurs impasses et leurs espérances ?

Si Dieu vient nous rejoindre, il vient se lier à tous les hommes. Sans réserve, il manifeste cette fidélité à tous. Sa manière d’être présent aux personnes le dit sans cesse.

Son Église, pour lui être fidèle, doit de la même manière se tenir dans une fitemps pascal délité au peuple au sein duquel elle vit.
De quelle manière et jusqu’où nous sentons nous liés à ceux et celles qui font société avec nous, et qui partagent les mêmes conditions de vie ?

Au cœur de ces événements inédits qui nous remettent devant la fragilité, la précarité, l’incertitude sur nos modèles de vie, quelle attitude manifester ?
Comment, comme chrétiens être présents à cette épreuve inédite que traverse notre société, notre humanité ?

  • En laissant se creuser en nous ce que vient provoquer cette expérience confuse, de fragilité, de précarité, de non maîtrise, de dépendance... Que nous fait-elle devenir et devenir avec d’autres ? De quelle manière nous change-t-elle ?
  • En marchant avec toute personne, dans toute situation... en accompagnant la vie, en cherchant aussi le sens avec d’autres... temps pascal
  • En nous attachant à ne pas nous centrer sur nos propres habitudes, nos pratiques, nos besoins, même s’ils sont profondément légitimes. Mais en demeurant attentifs aux attentes, aux besoins, aux souffrances de bien des personnes autour de nous.
  • En acceptant pour cela de rejoindre et de nous laisser toucher par l’autre, différent, impacté autrement, étranger, croyant autrement.

L’Avent...Un temps offert, un temps ouvert.

Quatre étapes balisent le chemin jusqu’à NOËL, quatre invitations :

  • Restez éveillés. Pour ne pas tomber dans la torpeur, pour ne pas être trouvés endormis... Pour maintenir le cœur en attention...
    Sur quoi appuyer une fidélité à Dieu, à sa parole, à nos frères, aux situations que nous traversons avec d’autres ?
    temps pascal
  • Rendez-vous disponibles à sa venue... Consolez... préparez...
    Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse. Ne manquons pas de le rencontrer dans sa parole, de la laisser se planter en nous et produire son fruit.
    Dieu est Celui qui vient ouvrir des chemins, nous donner la nourriture pour chaque jour. Attachons-nous à repérer et déployer les lieux, les situations, les relations qui nourrissent en nous la confiance.
  • Tressaillez de joie dans le Seigneur, il fera germer la justice et la louange.Dieu est présent, tout proche, il se tient au milieu de nous, et nous ne le connaissons pas. Où pouvons-nous le reconnaître, pressentir sa venue, percevoir sa proximité à la vie des hommes ?
  • Avec Marie, accueillons celui qui vient nous combler.
    Je te salue comblée de grâce. Tu as trouvé grâce auprès de Dieu. L’Esprit Saint viendra sur toi. Laissons-nous rejoindre par ce don renouvelé que le Seigneur vient faire de son filAvec Marie, accueillons celui qui vient nous comblers pour notre terre.

Au fil de ces dimanches, à 10h 00, avant de célébrer la messe diffusée sur la chaîne YouTube du diocèse, nous vivrons un temps,avec quelques personnes, pour nous aider à entrer ensemble, progressivement,dans ces attitudes.

Belle marche en AVENT... vers l’Etoile de Bethléem


Quelques repères

DATE A RETENIR

8 mai : 1er pèlerinage aveyronnais des motards.

23 mai : dimanche de Pentecôte. Clôture de l’année du Baptême et ouverture de l’année de l’Esprit Saint. Temps fort de Doyenné.

29 mai : pèlerinage des pères (renseignements à venir)


Intentions de prière du pape François pour avril 2021

Les droits fondamentaux :

« Prions pour ceux qui luttent au péril de leur vie pour les droits fondamentaux sous les dictatures, les régimes autoritaires mais aussi dans les démocraties en crise. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Presbytère St Martin
15 Place Emma Calvé
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse-millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré au presbytère :
lundi, mercredi, jeudi, vendredi
de 10h à 12h.
mardi de 16h à 18h.

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur