"Augmente en nous la foi"

jeudi 29 septembre 2022

Jésus vient d’inviter les siens à pardonner sans mesure. Cela leur parait-il impossible ? En tout cas, ils se tournent vers lui et nous avec eux : Augmente en nous la foi ! Car déjà, ils ont compris que la foi est d’abord un don, une grâce. Nul ne la conquiert, ne l’achète, ne la gagne. On ne peut que la quémander, l’implorer.

JPEG - 401.2 ko
Sans répondre directement à leur requête, Jésus recourt à une image paradoxale qui exprime l’incroyable vitalité de la foi. Tel un levier qui soulève bien plus que son poids, un rien de foi est capable de réaliser l’inouï, l’impossible.

Pourtant les disciples ont la conscience d’avoir la foi, après tout n’ont-ils pas tout laissé pour suivre cet inconnu ? Mais ils remarquent aussi que ce n’est pas comme Jésus croit. De cette foi paisible et confiante, de cette audace qui ne doute de rien parce qu’elle repose sans cesse dans l’amour et dans la tranquille assurance que le Père réalise chacun de ses désirs. Au regard d’un tel abandon réciproque entre le Père et le Fils, le disciple sent que sa foi n’est qu’un début de foi qui demande à être réconforté, soutenu, amplifié par la foi de Jésus.

C’est le sens de leur demande. Or Jésus leur répond que ce peu de foi est largement suffisant pour que Dieu puisse accomplir des miracles. En effet, tel est la loi du Royaume : il n’y a pas de commune mesure entre le peu que l’homme peut accomplir et la merveille que Dieu réalise à travers lui. En d’autres termes, notre foi a beau être balbutiante et défaillante, Dieu opère tout de même de grandes choses à travers elle.

Elle ne peut être que cela : une humble ouverture à Dieu, dans l’amour, une brèche dans notre orgueil où il pourra se faufiler et donner la pleine mesure de sa puissance. Finalement, notre foi est aussi notre richesse parce qu’elle est d’abord notre pauvreté. Dieu ne nous doit rien, par la foi, nous lui devons tout. Seule notre foi, défaillante et fragile permet à Dieu de relayer l’inutilité foncière de nos actes et donner du fruit.

source : https://www.cath.ch


Navigation

Quelques repères

Intentions de prière du pape François pour novembre 2022

Pour les enfants qui souffrent :

« Prions pour que les enfants qui souffrent – ceux qui vivent dans la rue, les victimes des guerres, les orphelins – puissent avoir accès à l’éducation et retrouver l’affection d’une famille. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Maison paroissiale Saint-Jean XXIII
15, rue du Prêche,
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse-millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré à la maison paroissiale :
  • lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h
  • lundi, jeudi de 14h à 16h et le mardi de 16h à 18h.

Horaire des messes : hiver

A partir du 31 octobre 2022
Samedi
St Martin 17h30
Creissels 17h30 h, le 4° samedi
du mois alternativement
St Georges
Dimanche
Clarisses 9h00
St François 10h30
En semaine :
St Martin
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi :
18 h
Clarisses
lundi Mercredi
Jeudi Vendredi :
8 h 30
Mardi : 18 h
Horaires des permanences
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur