Dieu des vivants

vendredi 4 novembre 2022

« Il n’est pas le Dieu des morts mais des vivants » Luc 20, 38

Le but de ces Saducéens, qui ne croyaient pas à la résurrection, est clair : prendre Jésus en défaut, qui, lui, croyait à la résurrection. Tout en s’appuyant sur la loi de Moïse, leur intention est de ridiculiser Jésus et la croyance en la résurrection. Or, à bien réfléchir, cette idée de la résurrection n’est pas plus évidente aujourd’hui qu’il y a deux mille ans......
C’est vrai qu’on n’a jamais vu quelqu’un revenir d’au-delà de la mort, tandis qu’on fournit des quantités de témoignages de personnes qui disent avoir des souvenirs d’une vie antérieure.... Au fond, les Saducéens ne seraient pas dépaysés parmi nous ! Reconnaissons que la résurrection est une réalité pour nous très mystérieuse. Quand Jésus ressuscité est apparu à ses disciples, il a dû user de beaucoup de pédagogie, de persuasion et de reproches pour les convaincre que c’était vraiment lui. Ils n’y ont pas cru d’emblée !
Dans le texte d’aujourd’hui, ce que veut nous enseigner Jésus, c’est que Dieu, le créateur est au-delà du temps. Cette réponse nous fait quitter les chemins de la Terre pour en prendre d’autres tout différents. Jésus nous présente la résurrection comme l’entrée dans une condition autre, inimaginable. Il ne s’agit pas d’un retour à la vie terrestre, mais d’une transformation radicale de l’être humain. Dans cet état, le mariage et la procréation ne seront plus de mise.
Seule la filiation vis-à-vis de Dieu aura du sens. Dieu aime trop les êtres humains pour accepter de les voir disparaître dans la mort. Et l’homme qui croit en Dieu, l’éternel vivant, ne peut penser que puisse cesser un jour la relation d’amour avec lui. C’est sur cette relation d’amour réciproque que se fonde la résurrection. La mort devient alors le passage à cette communion inouïe pour l’éternité. « Dieu n’est pas le Dieu des morts mais le Dieu des vivants » ! Cela veut donc dire concrètement que cette éternité, dont nous sommes dépositaires, nous avons à la construire dès maintenant sur cette Terre et chacun des jours de notre vie.

https://www.diocese-mende.fr/


Quelques repères

Intentions de prière du pape François pour novembre 2022

Pour les enfants qui souffrent :

« Prions pour que les enfants qui souffrent – ceux qui vivent dans la rue, les victimes des guerres, les orphelins – puissent avoir accès à l’éducation et retrouver l’affection d’une famille. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Maison paroissiale Saint-Jean XXIII
15, rue du Prêche,
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse-millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré à la maison paroissiale :
  • lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h
  • lundi, jeudi de 14h à 16h et le mardi de 16h à 18h.

Horaire des messes : hiver

A partir du 31 octobre 2022
Samedi
St Martin 17h30
Creissels 17h30 h, le 4° samedi
du mois alternativement
St Georges
Dimanche
Clarisses 9h00
St François 10h30
En semaine :
St Martin
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi :
18 h
Clarisses
lundi Mercredi
Jeudi Vendredi :
8 h 30
Mardi : 18 h
Horaires des permanences
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur