La Toussaint : signification et traditions

vendredi 29 octobre 2021

Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Chaque 1er novembre, l’Église honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.
Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l’Eglise sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l’Evangile et au service de tous. C’est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus.
Cette fête est donc aussi l’occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles.
La sainteté n’est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ. Le pape Jean-Paul II nous l’a fait comprendre en béatifiant et canonisant un grand nombre de personnes, parmi lesquelles des figures aussi différentes que le Père Maximilien Kolbe, Edith Stein, Padre Pio ou Mère Térésa...
La vie de ces saints constitue une véritable catéchèse, vivante et proche de nous. Elle nous montre l’actualité de la Bonne nouvelle et la présence agissante de l’Esprit Saint parmi les hommes. Témoins de l’amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement – ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain –, par leurs doutes, leurs questionnements... en un mot : leur humanité.

La Toussaint a été longtemps célébrée à proximité des fêtes de Pâques et de la Pentecôte. Ce lien avec ces deux grandes fêtes donne le sens originel de la fête de la Toussaint : goûter déjà à la joie de ceux qui ont mis le Christ au centre de leur vie et vivre dans l’espérance de la Résurrection.
Les origines de cette fête remontent aux premiers siècles de notre ère. Elle avait alors pour vocation de célébrer la mémoire de tous les martyrs dont le nom était inconnu et qui, de ce fait, ne pouvaient avoir de fête particulière.
Au début du VIIe siècle, le pape Boniface IV fixe la "Fête de tous les saints martyrs" le 13 mai. Elle a ensuite été transférée au 1er novembre par le pape Grégoire IV au XIe siècle.

Signification de la Toussaint

Comme son nom l’indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Elle a été instaurée afin de célébrer tous les saints et martyrs de l’Eglise, y compris ceux qui ne sont pas associés à un jour précis de l’année dans le calendrier et ceux qui sont restés inconnus. Cette fête a été fixée à la date du 1er novembre afin de concurrencer les rites celtiques qui avaient lieu à cette période de l’année en Europe. Chez les Celtes, l’entrée dans la saison froide et sombre donnait lieu
à une fête des morts appelée Samain.

Traditions de la Toussaint

La Toussaint ne doit pas être confondue avec le Jour des morts (Commémoration des fidèles défunts), dont la date est officiellement fixée le 2 novembre. Cette fête des morts a été instaurée par Odilon de Cluny, deux siècles après la création de la Toussaint, afin de répondre au besoin des familles de célébrer leurs défunts et de prier pour eux.
Cependant, comme le 1er novembre est un jour férié en France, alors que le 2 novembre ne l’est pas, la Toussaint est devenue, pour la majorité des gens, le jour où l’on va se recueillir sur la tombe des défunts. La tradition veut que l’on allume des bougies dans les cimetières et que l’on fleurisse les tombes avec des chrysanthèmes ; pour les catholiques, cette fête est aussi le moment de faire dire des messes pour les disparus et d’y joindre leurs propres prières


Quelques repères

Accueil famille


Intentions de prière du pape François pour octobre 2021

Les personnes qui souffrent de dépression :

« Prions pour que les personnes qui souffrent de dépression ou de burn-out trouvent un soutien et une lumière qui les ouvrent à la vie. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Presbytère St Martin
15 Place Emma Calvé
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse-millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré au presbytère :
lundi, mercredi, jeudi, vendredi
de 10h à 12h.
mardi de 16h à 18h.

Horaire des messes : hiver

A partir du 30 octobre 2021
Samedi
St François 17h30
Creissels 17h30 h, le 4° samedi
du mois alternativement
St Georges
Dimanche
Clarisses 9h00
St François 10h30
En semaine :
St Martin
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi :
18 h
Clarisses
lundi Mercredi
Jeudi Vendredi :
8 h 30
Mardi : 18 h
Horaires des permanences et messes en semaine
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur