Sur l’Évangile du dimanche

vendredi 2 septembre 2022
par  chcausse

C’est une erreur de prétendre être "disciples" de Jésus sans s’arrêter pour réfléchir aux exigences concrètes qu’exige marcher à sa suite et aux forces dont nous avons besoin pour le faire. Jésus n’a jamais pensé à des disciples inconscients, mais à des personnes lucides et responsables.

Les deux images utilisées par Jésus sont très concrètes.
Personne ne commence à "construire une tour" sans réfléchir à la manière dont il doit s’y prendre pour la terminer. Ce serait un échec de commencer à "construire" et de ne pas pouvoir achever le travail commencé.
L’Évangile que Jésus propose est une manière de "construire" la vie. Il s’agit d’un projet ambitieux, capable de transformer notre existence. C’est pourquoi il n’est pas possible de vivre de manière évangélique sans s’arrêter pour réfléchir aux décisions à prendre à chaque instant.
Le deuxième exemple est également clair. Personne n’affronte inconsciemment un adversaire qui vient l’attaquer avec une armée beaucoup plus puissante se demander d’abord si ce combat se terminera par une victoire ou une défaite. Suivre Jésus, c’est affronter les adversaires du royaume de Dieu et de sa justice. Il n’est pas possible de lutter pour le royaume de Dieu n’importe comment. Cette lutte exige de la clairvoyance, de la responsabilité et de l’esprit de décision.
Dans les deux exemples, la même chose se répète : les deux personnages "s’assoient" pour réfléchir aux exigences, aux risques et aux forces dont ils disposent pour mener à bien leur tâche. Selon Jésus, la méditation, la discussion et la réflexion seront toujours nécessaires parmi ses disciples. Autrement, le projet chrétien risque de rester inachevé.
C’est une erreur d’étouffer le dialogue et d’empêcher le débat dans l’Église de Jésus. Plus que jamais, nous avons besoin de délibérer ensemble sur la conversion que nous, ses disciples, devons vivre aujourd’hui. Nous devons nous "asseoir" pour réfléchir aux forces avec lesquelles nous devons construire le royaume de Dieudans la société moderne. Sans quoi, notre évangélisation ne sera qu’une "tour inachevée".


Navigation

Articles de la rubrique

Quelques repères

Dimanche des familles


Intentions de prière du pape François pour septembre 2022

Pour l’abolition de la peine de mort :

« Prions pour que la peine de mort, qui porte atteinte à l’inviolabilité et à la dignité de la personne, soit abolie dans la législation de tous les pays du monde. »


Paroisse Jean XXIII
des grands causses

Maison paroissiale Saint-Jean XXIII
15, rue du Prêche,
12100 MILLAU
Tél. : 05 65 60 04 44
Mel. : paroisse-millau@wanadoo.fr
Plan

Permanences :
L’accueil est assuré à la maison paroissiale :
  • lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h
  • lundi, jeudi de 14h à 16h et le mardi de 16h à 18h.

Horaire des messes : Eté

A partir du 1er mai
Samedi
Notre-Dame 18 h
Creissels 18 h, le 4° samedi du mois alternativement
St Georges
Dimanche
Clarisses 9 h
Sacré-Cœur 10h30
En semaine :
St Martin
Mardi Mercredi
Jeudi Vendredi :
18 h
Clarisses
lundi Mercredi
Jeudi Vendredi :
8 h 30
Mardi : 18 h
Horaires des permanences
Pour plus de détails, voir le dernier
agenda paroissial

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur